Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 
Written by Administrateur EDDERIS :: [mardi 18 décembre 2018 10:00] Last updated by Administrateur EDDERIS :: [mardi 18 décembre 2018 12:01]

COP 24 et GIEC

Lors de la COP 21 (21ème Conférence des Parties) de 2015, dans le cadre de l’Accord de Paris, il avait été demandé au GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) un rapport dont les conclusions explicitent l’impact d’un réchauffement global de 1,5°C par rapport à la période préindustrielle et la trajectoire d’émission de gaz à effet de serre correspondante. Ce rapport avait pour objet de servir de base scientifique aux discussions de la COP 24 de Katowice, en Pologne.

Cependant, le contexte a changé depuis 2015. Bien que beaucoup d’états comme ceux de l’Union Européenne, les Pays les Moins Avancés (PMA), les pays d’Amérique latine (Ailac) ou encore le Canada ont défendu ce rapport. D’autres notamment l’Arabie Saoudite et la Russie en leur qualité d’exportateurs d’énergies fossiles à forte émission de GES s’y sont opposés. Les Etats-Unis, quant à eux, ayant quitté les Accords de Paris ont considérés qu’accepter de mentionner le rapport du GIEC ne signifient pas qu’ils le reconnaissent.

Malgré tout, après 28h de prolongation, un accord à demi-mesure a été signé par 200 pays. Accord impliquant que les engagements de 2015 doivent être tenus, et que les pays n’ayant pas encore formulé ces engagements, doivent le faire d’ici 2020. Dès lors, tous les engagements nationaux seront tenus à jour tous les 5 ans.

 

Pour en savoir plus, suivre ce lien

cop24